La blog de Bertrand Dussauge

Les français sont moins généreux que nos voisins européens

Ajouté le Nov212008
Ecrire un commentaire
générosité et les français

générosité et les français

L’Institut Montaigne (IM), le laboratoire d’idées pour les institutions françaises, vient de publier une analyse sur la générosité des français dont la forme me choc un ch’ti peu. Selon son directeur M. Manière « la totalité des dons collectés dans notre pays est, rapportée au nombre d’habitants, 4 à 5 fois inférieure au résultat des Anglais, des Suisses ou des Néerlandais ». Deux bonnes nouvelles viennent compléter ce mauvais point : la fiscalité française serait devenue l’une des plus incitatives (eu Europe?) et 14 millions de bénévoles sont généreux de leur temps . Contrairement à la culture américaine, l’anonymat fait partie de la noblesse du don. Je suis persuadé que nous avons beaucoup plus de bénévoles français si nous comptons aussi les millions d’internautes qui répondent aux questions d’inconnus sur les forums ou avec des paroles réconfortantes vers les cris de détresse. Ils méritent tous des « Mercis ».

De là encore à pousser les pouvoirs publics à dépenser des campagnes de sensibilisation  pour faire de 2009 l’année de la générosité, une année de récession certaine où le don soit la grande cause nationale! C’est chercher le flop de « manière » aussi sure.

En revanche, l’IM publie 10 propositions (10, c’est leur nombre préféré;-) avec quatre orientations pour aider le monde associatif. La première me plait beaucoup, elle consisterait à faire la promotion de toutes les générosités même les innovations qui rapportent aux donneurs et aux receveurs. Ensuite, le contrôle obligatoire et volontaire des associations pour accroitre la confiance comme Les restaurants du coeur publient leurs résultats dans leur courrier annuel depuis longtemps. Troisième proposition: sensibiliser tout le monde dont les jeunes à la générosité. C’est compris dans le programme des écoles chrétiennes et les profs du public semblent manquer de ressources et de motivations. Enfin, il faudrait mutualiser les moyens. Mais les dirigeants d’associations ont bien évidemment soif d’identité et de reconnaissance.

Bref, un simple portail internet pourrait suffire en 2009. Il remercierait aux yeux du monde entier l’ensemble des noms des généreux inscrits par les bénéficiaires. On dépassera les 14m d’inscrits très rapidement. Si quelqu’un veut m’aider à le concevoir, je ne le ferai pas tout seul…

Article écrit le vendredi 21 novembre 2008 | Tags : ,  | Publié dans opinion  | Suivre les commentaires par RSS 2.0  | Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

  • S'abonner au site

    Abonnez-vous au flux rss
    Recevoir les derniers articles sur mon e-mail :
  • Catégories

  • Nuage de mots-clefs

  • Suivre le blog

  • Viadeo

    Partagez votre opinion sur une sujet de votre choix :
  • Pages

  • Real Time Web Analytics