La blog de Bertrand Dussauge

Carine Roitfeldf, Nicole Wisniak couronnent la mode à chaque édition

Ajouté le Mar212009
Ecrire un commentaire

0903vogueCertains spécialistes de la mode disent que quelques  marques ne seront pas touchées par la crise. Le solution miracle ne serait qu’une question de créativité avec sans doute quelques réductions de coûts, comme un gommage tous les printemps. Carine Roitfeld « fait » la mode depuis plus de huit ans à la direction de la rédaction de Vogue en France. Cette diablesse en Prada (il parait que Carine est très sympa) vient de déclarer sur CNN qu’elle est plus motivée par le challenge  de « son » magazine français que par la direction  du magazine éponyme de Condé Nast aux Etats-Unis.
Pourtant les ventes de Vogue France vs Vogue US se comparent dans un rapport de  139,000 contre 1.3 million. Madame Roitfeld est très respectée aussi par le président directeur général des éditions Condé Nast à Paris, Xavier Romatet. Le résultat est au rendez-vous avec une croissance de la publicité de 10% et de 27% pour le nombre d’unités vendues. Xavier Romatet peut donner son opinion sur la première de couverture du magazine qui se construit comme une publicité, son univers depuis plus de vingt ans. M. Romatet a sans doute convaincu sa rédactrice de réduire d’un tiers les équipes qui sélectionnent les photos. Il semblerait qu’un défilé de haute couture ne commence pas avant que Carine Roitfeld ne soit assise.

Vogue est une marque dans les médias dont le modèle économique n’a pu être reproduit puisqu’il dépend de la vision respectée de sa rédactrice, qui par définition est unique. Vogue est sans doute le plus réussi des  catalogues de vente que les plus grandes marques ne sauraient produire elle-même. Les  grands annonceurs comme Bernard Arnault soignent la rédaction comme ses propres filiales et ses créatifs. Mais l’indépendance rédactionnelle du magazine est une vraie question que ne se pose pas les lecteurs. Les plus beaux reportages sont-ils offerts à des marques qui n’acheteraient pas leur publicité? Je ne crois pas mais on s’en fiche, il n’y a pas besoin de contre pouvoir à la mode tant que l’innovation fait rever.
Je me demande si le monopole de Microsoft dans le monde informatique, condamné dans de nombreux pays, est comparable à celui de Vogue dont le système d’exploitation est incontournable pour une marque de prestige. En revanche, l’édition internet de Vogue vit son indépendance depuis 2008 et Carine Roitfeld ne s’y intéresse pas. La maitresse de la mode n’a pas l’œil numérique et se passe d’un ordinateur sur son bureau, pour le moment…

0903egoisteDans un autre genre à succès, une femme de caractère très respectée aussi Nicole Wisniak décide seule l’intégralité du contenu de sa revue Egoïste. Le dernier numéro a été tiré à 35000 exemplaires. Il n’en restait pas un dans les kiosques un mois plus tard. Le luxe doit être rare mais pas forcément cher (je reviendrai sur cette analyse dans un prochain article sur la révolution numérique dans la joaillerie) et « Egoïste » est revendu sur Internet plus de trois fois son prix. Le numéro publié en 1992 avec Yannick Noah dans son plus simple appareil en couverture est le plus côté sur Ebay.

Article écrit le samedi 21 mars 2009 | Tags : , , , ,  | Publié dans Analytics  | Suivre les commentaires par RSS 2.0  | Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

  • S'abonner au site

    Abonnez-vous au flux rss
    Recevoir les derniers articles sur mon e-mail :
  • Catégories

  • Nuage de mots-clefs

  • Suivre le blog

  • Viadeo

    Partagez votre opinion sur une sujet de votre choix :
  • Pages

  • Real Time Web Analytics