La blog de Bertrand Dussauge

Les marques françaises devenues étrangères évitent le nationalisme

Ajouté le Avr22009
Ecrire un commentaire

0904g20_logoJe trouve amusant, dans un contexte économique provisoirement dans les mains du sommet du G20 à Londres, de souligner l’antagonisme de nos comportements vis à vis de marques avec lesquelles nous avons grandi. Je serais curieux de connaitre la réaction de ceux d’entre vous qui pensent « français » quand ils achètent?

  1. Ducros est américain (McCormick) depuis 2000. La société emploie toujours près de 800 personnes en France et a largement étendu ses marchés aux plats préparés;
  2. WC Net, Carolin, Rogé Cavailles et Sanogyl sont italiens (Bolton Group) depuis 2000. La majeure partie de la production est en France;
  3. 11,3 millions de saucissons Cochonou sont vendus chaque année. La marque pèse €59,9 millions  de chiffre d’affaires. Elle est américaine (Groupe Smithfield) depuis 2008;
  4. Il n’y a que Maille qui m’aille! L’anglo-néerlandais Unilever est propriétaire de cette marque depuis 2000 et réalise plus de €40 millions;
  5. L’américain Kraft Foods a récupéré le marque Lu en 2007, cédée par Danone.  Elle réalise €5,3 milliards en 2008 avec toutes les marques liées : Prince, Pim’s, Paille d’or, Mikado, Pepito ou Tuc
  6. Marionnaud, l’un des premiers discount en parfumerie est devenue chinoise en 2005, reprise par le conglomérat A.S. Watson, le numéro un mondial de la distribution en hygiène beauté, propriété du milliardaire chinois Li Ka-Shing;
  7. Le célèbre épicier Hédiard est devenu russe en 2007 par l’intermédiaire du holding Luxavdor pour un peu plus de €30 millions.

On pourra faire la liste aussi des marques étrangères passées françaises.  Après que BNP Paribas a récupéré la banque belgo-néerlandaise Fortis , Peugeot passera peut-être sous pavillon allemand demain? Quelle importance? Une marque internationale mène sa vie, là où les impôts sont les plus favorables. Ce qui compte c’est que certains salariés français offrent un niveau de compétence qui ne justifie pas la délocalisation.

Article écrit le jeudi 02 avril 2009 | Tags : , , , , , , ,  | Publié dans Analytics  | Suivre les commentaires par RSS 2.0  | Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

  • S'abonner au site

    Abonnez-vous au flux rss
    Recevoir les derniers articles sur mon e-mail :
  • Catégories

  • Nuage de mots-clefs

  • Suivre le blog

  • Viadeo

    Partagez votre opinion sur une sujet de votre choix :
  • Pages

  • Real Time Web Analytics