La blog de Bertrand Dussauge

Qui doit financer l’AFP sinon ses lecteurs?

Ajouté le Juin92009
Ecrire un commentaire
0906pierre-louette

Pierre Louette

Le débat est totalement d’actualité et merci de poser les questions et les commentaires qui surgissent sur Internet. J’ai invité au printemps 2008 Pierre Louette à un débat sur l’analyse des médias avec des directeurs de communication de grandes entreprises. Pierre se campait sur les positions officielles de l’AFP comme le « grossiste des médias » car il ne souhaitait pas commenter l’avenir de cette agence par rapport au Web2.0, celui du lien social. Un ancien modèle B2B en quelque sorte.

Comme  le souligne Benoit Raphaël dans son blog, les dépêches sont pourtant accessibles à tous afin de les approfondir et de les commenter. Un peu comme un blogueur qui peut être le témoin d’un événement et qui ne censure pas les internautes qui vont le commenter.

Je n’ai pas envie de polémiquer sur le comportement humain naturel de ceux pour qui le changement apporte de la crainte. Yona Friedman explique relativement clairement dans son livre « utopies réalisables » les conditions pour qu’une société évolue.
Le statut particulier de l’AFP a donné des privilèges à des professionnels, qu’ils n’ont pas envie de perdre, même si un nouveau modèle économique obtenait l’adhésion du plus grand nombre d’intéressés.

Si les clients d’hier de l’AFP ne souhaitent plus mettre le prix pour garantir la pérennité de ces services, de nouveaux clients seront prêts à payer pour obtenir les premières informations des témoins du réseau AFP dans le monde.

Pour ma part, si la publicité pouvait prendre une partie des charges annuelles de l’AFP, je serai prêt à payer une certaine cotisation annuelle (à ma discrétion comme le propose arrêt sur image) si de nouveaux services émergeaient pour me donner plus d’infos, mais celles qui m’intéressent.
Par exemple, j’aimerais pouvoir poser des questions au journaliste témoin d’une scène qu’il a rapportée? j’aimerai que ces journalistes soient équipés de smartphone pour twitter ce qu’ils trouvent inhabituels pour la culture française ou européenne, durant leur voyage . Bref, il y a plein d’idées pour sauver ce capital humain composé de centaines de journalistes de l’AFP qui vivent partout dans le monde.  Ce billet est lié à celui de Benoit Raphael et il rebondit sur l’autre débat urgent de l’information et la communication des entreprises qui entrent timidement dans le lien social.

Écrire un commentaire | Tags : , , , , ,  | Publié dans Analytics

  • S'abonner au site

    Abonnez-vous au flux rss
    Recevoir les derniers articles sur mon e-mail :
  • Catégories

  • Nuage de mots-clefs

  • Suivre le blog

  • Viadeo

    Partagez votre opinion sur une sujet de votre choix :
  • Pages

  • Real Time Web Analytics