La blog de Bertrand Dussauge

Les prix « chutent » dans le luxe mais la confiance aussi sur lastminute

Ajouté le Juil242009
Ecrire un commentaire

0907fauchonDepuis fin 2008,  la crise financière, économique et sociale est déclarée et largement commentée. Grâce à une politique économique concertée entre les états européens, l’inflation diminue ce qui engendre  une baisse des prix sauf peut être dans l’alimentation, malgré la tva à 5%!

Le secteur du luxe n’est pas épargné mais les vieilles maisons restent discrètes, comme si le prix définissait toujours le luxe. Je n’ai pas encore été vérifier si les prix des épices ou des pâtes de fruits avaient changé chez Hédiart alors que Fauchon brade ses prix à l’occasion des soldes, mais pas la qualité sur Internet. Je sais que certains grands joailliers ont baissé leur entrée de gamme comme Mauboussin. Ce qui pourrait expliquer l’entrée de cette marque de la place Vendôme sur les murs du métro parisien.

Les hôtels de luxe qui ne sont pas encore reconnus pour leur vision stratégique sur Internet, continuent de casser leurs prix chez des distributeurs comme lastminute.com, après d’autres catalogues spécialisés depuis 2008. Ils peuvent ainsi vendre des chambres abandonnées par les notes de frais des entreprises proches de la faillite ou par les millionnaires qui avaient déposé trop d’économies chez Madoff. Si vous souhaitez connaitre la liste de ces « palaces » qui ont peur d’afficher des prix en baisse, regardez ce reportage sur TF1 mercredi soir. Mais n’allez pas réserver une chambre dans la rubrique hotel top secret de lastminute, même si elle vous sera remboursée avant les dernières 48 heures du jour de la réservation. Curieux, je viens de réserver un hôtel 4* à Barcelone sans connaitre son identité sur hôtel top secret. Donc je fais confiance à lastminute pour son choix. Le Catalonia Atenas à Barcelone m’offre une nuitée standard pour un couple à 68€ le 8 aout. Tripadvisor classe cet hôtel 336 sur 601 hôtels barcelonais, avec des commentaires plutôt négatifs! On est loin du luxe des hôtels Lucien Barrière.

Dans la même rubrique, on trouve le propriétaire du quatre étoiles « Mon Hotel » près de l’Arc de Triomphe à Paris, Alain Phitoussi, qui explique sans complexe dans le reportage son adhésion aux lois du marché de l’offre et de la demande. Mais M. Phitoussi est aussi un pionnier car il a décidé de podcaster des personnalités de passage pour animer son site internet, ce qui montre une certaine ouverture d’esprit et surtout une prise de conscience de la puissance du bouche à oreille numérique (blog, tweet…). Est-ce que je m’énerve contre Air France quand je suis assis dans un vol long courrier à côté d’une personne qui a payé son billet quatre fois moins cher que le mien pour la même prestation?

Enfin, je ne désespère pas que les vieux palaces gérés par des jeunes d’esprit suivent le mouvement avant 2015 pour nous rapporter en live quelle est le programme d’une star de passage à Paris. Je m’y emploie. Je parie que le futur palace 5* Shangri-la qui ouvrira ses portes en 2010 place d’Iéna à Paris choisira aussi l’innovation dans la communication des réseaux!

Article écrit le vendredi 24 juillet 2009 | Tags : , , , , , ,  | Publié dans luxe, reseaux sociaux  | Suivre les commentaires par RSS 2.0  | Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

  • S'abonner au site

    Abonnez-vous au flux rss
    Recevoir les derniers articles sur mon e-mail :
  • Catégories

  • Nuage de mots-clefs

  • Suivre le blog

  • Viadeo

    Partagez votre opinion sur une sujet de votre choix :
  • Pages

  • Real Time Web Analytics