La blog de Bertrand Dussauge

CleanTuesday chez WebdeuxConnect

Ajouté le Oct222009
Ecrire un commentaire

0910tshirt_madd0001Samedi 10 octobre il y avait un monde au WebdeuxConnect, organisé avec persévérance et talent par J-F Ruiz et son équipe, qui ressemblait à ceux que l’on croise dans la rue tous les jours mais dont on ne peut imaginer qu’ils appartiennent à cette titanesque communauté de blogueurs. La singularité s’affichait sur un t-shirt blanc sur lequel était imprimée ou dessinée l’identité numérique de chaque individu: une adresse blog ou tweeter. C’était rigolo de mettre un visage et une âme sur le nom d’un pseudo dont on lit les messages chaque semaine. Je suis souvent surpris par l’image mais mon respect reste intact pour la personne que je connais de l’intérieur!
Les charmantes hôtesses n’ont pas retrouvé mon sweat parmi les 400, pas grave!  Madd, un dessinateur de talent trop sympa, m’a croqué un dessin au feutre avec mes adresses numériques!
Je retiendrai trois bonnes idées:

  1. L’identité numérique de chacun imprimée en gros sur un t-shirt: j’aurais gardé le nom du blog et ajouté trois mots clés (tags) pour ceux qui ne connaissent pas
  2. des bons thèmes d’ateliers avec des prises de paroles courtes pour que la salle s’exprime: j’aurais préféré des modérateurs qui connaissent les messages des guests speakers pour les challenger
  3. une réception accueillante tant sur la qualité gustative des mets que sur le choix des boissons et des tables pour se réunir

Je monte au premier étage de cette « usine relookée » pour assister au débat : « écologie, web et développement durable ». David Dornbusch, fondateur de CleanTuesday en 2008, se prête malgré lui au rôle aimable de modérateur, car l’audience n’était pas vraiment composée, comme moi, de spécialistes du « Green IT » ou du « IT for Green ». Respectivement; l’usage des technologies avec un minimum d’empreinte carbone et les technologies qui protègent l’environnement. A côté de lui, deux fondateurs de start-up: Serge Subiro de Ijenko, Jerome Fain de Verteego et deux employés: Orange (Marc Fossier) et Adobe (Lionel Lemoine).

Jérôme m’épate en voulant donner les moyens aux foyers français de mesurer leur empreinte carbone, avec son logiciel évidemment. Il signale au passage qu’une téléconférence économise deux tonnes de CO2 entre Paris et Singapour.Je pense que EDF ou ses concurrents ont une belle opportunité d’innovation pour fournir un tableau de bord de cette consommation des ménages, joint à la facture bimestrielle.  Si l’empreinte carbone baisse, le foyer gagne des points convertis en réduction sur des produits bio par exemple? Dans le même esprit, si le poids des ordures ménagères diminue, la taxe d’habitation suivrait la même pente…

Lionel quant à lui pense qu’il faudra modifier nos comportements pour maintenir nos niveaux de vie tout en préservant la planète. Il précise qu’ Adobe propose sur acrobat.com des outils gratuits de conférence à trois. Pour changer les comportements, nous dit Lionel, il existe deux modes de pression efficaces si elles sont liées:

  • des images de leaders comme Borlot avec le budget de l’Etat, ou Hulot financé par Orange, ou encore Arthus Bertrand, sponsorisé par F-H Pinault;
  • une pression financière pour que l’attitude verte coute moins cher au public.

Il prône la croissance immatérielle avec des liens sociaux en ligne. Par exemple, si les jeux étaient plutôt sur internet, la consommation de matière première diminuerait! Je sens que les Verts vont adorer ses idées…

Fin de la conférence. J’invite Monsieur CleanTuesday avec son look d’entrepreneur déterminé pratiquant le judoka à m’accorder un podcast car je sens que David avait plus de messages à partager que son rôle de modérateur ne lui permettait d’exprimer. Je ne me suis pas trompé. Alors voilà ci-dessous un petit montage de moins de cinq minutes qui explique clairement les missions de CleanTuesday, les start-up françaises à succès rapides comme Recupyl SAS, qui a levé plus de €20m en un an pour recycler les batteries des portables ou d’automobiles, et les ambitions mondiales de ce secteur qui cherche sa Silicon Valley européenne.

Enfin, j’ai aimé participer à l’atelier de J-F Ruiz sur : « comment bien gérer sa réputation numérique? » J’ai appris pêle-mêle que:

  • Pikanews (de PressIndex) offre une veille gratuite des médias traditionnels, quand Everyzing surveille les contenus audio et video;
  • les néo-anarchistes (trolls) doivent être censurés sur les blogs pour notre paix intérieure
  • il peut couter 10 ans de prison pour un dénigrement
  • chacun bénéficie de trois mois pour réagir à une diffamation. Sans surveillance des réseaux, on est ken!
  • le meilleur ambassadeur d’une marque est un ancien client mécontent mais considéré

Il y aurait tellement de choses à dire encore, mais je vous épuise et vous empêche de vous exprimer! Alors suivez le réseau…


Article écrit le jeudi 22 octobre 2009 | Tags : , , ,  | Publié dans Analytics, reseaux sociaux, Responsabilités  | Suivre les commentaires par RSS 2.0  | Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

  • S'abonner au site

    Abonnez-vous au flux rss
    Recevoir les derniers articles sur mon e-mail :
  • Catégories

  • Nuage de mots-clefs

  • Suivre le blog

  • Viadeo

    Partagez votre opinion sur une sujet de votre choix :
  • Pages

  • Real Time Web Analytics