La blog de Bertrand Dussauge

Henri Proglio est responsable de l’énergie, de l’environnement et du social

Ajouté le Nov262009
Ecrire un commentaire

0911proglioVous n’allez pas me croire mais Monsieur Proglio vient d’ouvrir son compte sur Twitter qui affiche douze abonnés (followers) pour deux seuls tweets postés (26 novembre à 1h30 du matin)  afin de remercier deux lecteurs mais pas encore Anne Lauvergeon (Areva) qui semble avancer de concert sur twitter avec son partenaire.

Quel bel exemple pour ses pairs! Un grand patron français suit l’initiative de quelques ministres pour partager ses actions quotidiennes avec ses contemporains . Même si le format est court (140 signes) pour transmettre ses émotions,  ses rêves ou ses lectures, l’intention d’abattre une des échelles de la communication corporate qui le sépare du public est honorable.

Henri Proglio vient de créer son média, sans médiateur et sans modération, où des centaines de milliers d’abonnés vont suivre sa marque personnelle. Il pourra bientôt court-circuiter les médias classiques dont l’audience restera inférieure à la sienne.  Il va aussi inonder les premières pages de Google avec ses publications et les commentaires qui suivront. Les billets malveillants de blogueurs anonymes seront chasser naturellement, par l’algorithme de Google, vers les pages plus éloignées.  Le nouveau président d’EDF, de l’énergie nucléaire mais aussi du photovoltaïque et de l’éolien, vient de provoquer le premier déclic pour construire son identité numérique et ainsi gérer sa réputation.

Je rappelle que M. Henri Proglio (60 ans) vient d’être nommé président-directeur général d’EDF par décret en conseil des ministres. Administrateur d’EDF depuis 2004 (dont le mandat a été renouvelé pour 5 ans à l’assemblée générale des actionnaires en novembre dernier), Henri Proglio conserve la présidence non exécutive du conseil d’administration de Veolia Environnement. Il est, par ailleurs, administrateur de CNP Assurances, Dassault Aviation et Natixis. A propos de cette dernière, Charles Milhaud essaye de s’expliquer dans son livre pour ne pas assumer les pertes de la banque comme je l’ai expliqué dans un billet précédent.

Au vu de ses responsabilités qui doivent faire déborder un agenda normalement chargé, Henri Proglio n’a plus qu’un pas à faire dans le but (dirait Jacques Chirac) d’assumer pleinement sa responsabilité sociale : ouvrir un blog pour partager avec épaisseur et humanité ses connaissances, ses opinions, ses visions, ses convictions, ses conseils, ses astuces, son humour avec tous les consommateurs d’énergie et tous ceux dont l’avenir de la planète importe.

Je veux rester très positif devant cette initiative de pionnier dans laquelle je place beaucoup d’espoirs pour que les autres dirigeants des premières entreprises de France suivent la même démarche contemporaine!

Article écrit le jeudi 26 novembre 2009 | Tags : , , , , ,  | Publié dans Politique business, reseaux sociaux, Responsabilités  | Suivre les commentaires par RSS 2.0  | Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

  • S'abonner au site

    Abonnez-vous au flux rss
    Recevoir les derniers articles sur mon e-mail :
  • Catégories

  • Nuage de mots-clefs

  • Suivre le blog

  • Viadeo

    Partagez votre opinion sur une sujet de votre choix :
  • Pages

  • Real Time Web Analytics