La blog de Bertrand Dussauge

Et si je ne souhaitais pas bonne année et ne donnais pas mes prévisions à tout le monde?

Ajouté le Jan102010
Ecrire un commentaire

0904video_newspaper1Je remarque que tous ceux qui publient assez régulièrement sur leur blog se sentent obligés de marquer le changement d’année avec des vœux, des bilans voire des prévisions. C’est sans aucun doute la coutume dans la presse traditionnelle. Mais les blogs sont différents car ils sont authentiques et personnels. Alors oui je souhaite à ceux qui me lisent de stabiliser leur santé dans les douze prochains mois et au delà. Mais je souhaite du succès à ceux qui me lisent et dont les projets me plaisent. Je ne souhaite pas de réussites aux nombreuses personnes qui veulent censurer internet, augmenter leur bénéfice en créant du chômage, voler, tuer ou réduire les libertés!

Je reste marqué par la reconnaissance de la prise de pouvoir des médias sociaux en 2009. D’un côté, ils ont diffusé en direct les seules images de la prise d’otages à Bombay ou des manifestations dans les rues de Téhéran après les élections présidentielles. De l’autre, le rassemblement des consommateurs sur les plateformes facebook ou twitter ont convaincu les marques les plus modernes, notamment celles du luxe, à investir ces réseaux sociaux à la rencontre de leurs clients. Ces internautes se sont aussi mobilisés pour le licenciement de Pierre-Louis Wenes, le mauvais bras droit du patron de France Telecom.

Je me rappellerai que les premiers leaders français ont ouvert leur blog et/ou leur compte twitter en 2009: Nathalie Kosciuszko Morizet et Henri Proglio par exemple, même si ce dernier n’a rien écrit sur twitter depuis sa nomination à la tête d’EDF.

Les directions de communication des groupes ont découvert en 2009 le pouvoir des consommateurs qui décident s’ils veulent écouter les messages de leur marque, les relayer, répondre ou les modifier. Ce sont les marques les plus aptes à changer, évoluer et se réinventer qui s’en sortent le mieux… celles habituées au confort de leurs habitudes foncent dans le même mur, en se croyant souvent à tort insubmersible… Dans cette évolution la créativité et l’innovation mais aussi la capacité à mesurer et à donner du sens au volume phénoménal de données disponibles sont clefs. J’ai hâte de découvrir l’arrivée de nouvelles marques cette année dans les territoires numériques comme je suis impatient d’utiliser les nouvelles technologies du Web 3.0, comme je saute de joie quand vous me laissez un commentaire!

Article écrit le dimanche 10 janvier 2010 |  | Publié dans Analytics  | Suivre les commentaires par RSS 2.0  | Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

  • S'abonner au site

    Abonnez-vous au flux rss
    Recevoir les derniers articles sur mon e-mail :
  • Catégories

  • Nuage de mots-clefs

  • Suivre le blog

  • Viadeo

    Partagez votre opinion sur une sujet de votre choix :
  • Pages

  • Real Time Web Analytics