La blog de Bertrand Dussauge

Et si vous connaissiez le luxe des tonnelleries internationales Radoux

Ajouté le Fév162010
Ecrire un commentaire

Avec un CA de €25,5m et une rentabilité de 11,2%, les tonnelleries Radoux font partie du luxe à la française, rare et de très haute qualité. Il y aurait bien des tonneaux d’histoires à raconter sur le savoir-faire de cette PME et sur leurs prestigieux clients, mais le buzz dans les réseaux sociaux n’est pas d’actualité. Avantage et inconvénient pour le moment, les tonnelleries Radoux sont les seules à publier des contenus sur la première page de résultat de Google. Pas de risque d’atteinte à la réputation puisque personne à part moi, aujourd’hui, ne s’intéresse à cette marque à succès.

C’est depuis la Charente que les tonnelleries Radoux inondent les viticulteurs du monde entier de leurs barriques à vins en bois. Filiale du groupe Oeneo dont près de 50% des actions sont détenues par le public, l’entreprise affiche une croissance et une rentabilité enviable. C’est que la tonnellerie ne se contente plus de livrer chaque année Mouton Rothschild et les meilleurs producteurs de Cognac, elle exporte 80% de sa production. Une production encore largement artisanale réalisée par quelques « meilleurs ouvriers de France » qui permettent à Radoux de la « vendre comme un produit de luxe », précise au JDN Pierre-Guillaume Chiberry, le directeur marketing de l’entreprise.

Avec une telle présence à l’internationale, c’est tout de même dommage de n’afficher qu’un site internet en flash avec des jolies images qui bougent mais aucune information partagée avec les clients ou les curieux. Monsieur Chiberry devrait lire « la vache pourpre » de Seth Godin pour adopter un marketing du XXIè siècle qui rend visible les entreprises remarquables. Il y a bien des particuliers qui seraient ravi de s’offrir ces barriques de belle facture s’ils en avaient connaissance et je ne parle pas des actionnaires anonymes qui adoreraient en savoir plus. La dernière actualité publiée sur le site internet date du 24 novembre, presque trois mois sont passés.

Je suis prêt à aider cette belle marque à créer son identité numérique, qui lui donnerait une notoriété à la hauteur de sa réputation qui pourrait peser lourd dans son « good will »! Pas vous?

Article écrit le mardi 16 février 2010 | Tags : , , , ,  | Publié dans Analytics, luxe, reseaux sociaux  | Suivre les commentaires par RSS 2.0  | Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

  • S'abonner au site

    Abonnez-vous au flux rss
    Recevoir les derniers articles sur mon e-mail :
  • Catégories

  • Nuage de mots-clefs

  • Suivre le blog

  • Viadeo

    Partagez votre opinion sur une sujet de votre choix :
  • Pages

  • Real Time Web Analytics