La blog de Bertrand Dussauge

Podcast exclusif du ministre Xavier Bertrand avec ForceFemmes

Ajouté le Mar102011
Ecrire un commentaire

Véronique Morali

Lors de la journée de la femme le 8 mars dernier, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, M. Xavier Bertrand, recevait pour un déjeuner-débat à l’hôtel du Châtelet une quarantaine de membres de l’association ForceFemmes, créée par Véronique Morali en 2005. ForceFemmes est une association qui a permis de réinsérer plus de 8000 femmes de plus de 45 ans avec un taux de réussite de près de 30%.

Nous étions seulement trois participants masculins, ministre compris, assis à l’une des huit tables rondes qui réunissaient les invités. Quel bonheur! Car en fait, j’ai le plaisir d’offrir bénévolement à Force Femmes mon expertise sur les réseaux sociaux depuis 2009. Toute l’équipe m’avait accueilli pour concevoir un atelier « LadyBlog » qui réunit à chaque fois une dizaine de femmes à la recherche d’un emploi ou en création d’entreprise. Mon accompagnement se déroule sur une dizaine de jours afin de comprendre les principaux talents et motivations de ces candidates dans le but de créer leur blog personnel. Ainsi, ces femmes devenues blogueuses se retrouvent dans une activité productive. Elles créent de la valeur visible avec leur singularité et leur humanité pour partager leurs connaissances, se connecter à des partenaires et s’engager dans des projets dans un réseau infini.

Mardi dernier, Xavier Bertrand & Nora Berra se sont prêtés au jeu d’un débat sans tabou, sans condescendance et avec une vraie marque de respect pour ces candidates à l’emploi, ces bénévoles et ces animatrices. J’avais pris ma caméra de poche au cas où je pourrais enregistrer certains commentaires. Xavier Bertrand n’y a vu aucun problème. J’étais en plus le seul ainsi équipé dans cette salle qui abrite habituellement les négociations entre les pouvoirs publics, les patrons et les syndicats.

Le ministre a ouvert les discussions en rendant un hommage à l’initiative de ForceFemmes qui aurait influencé le gouvernement pour ramener les mesures d’accompagnement des séniors à partir de 45 ans. Après avoir donné la parole aux invités, Françoise Holder, Co-présidente de Force Femmes, a souligné l’importance d’accompagner les candidates dans les trois années qui suivent leur retour à l’emploi ou leur création d’entreprise, afin de consolider leur nouveau départ professionnel. Puis de nombreuses questions et remarques ont été exprimées au Ministre entre chaque coup de fourchette. Je ne les ai pas conservées dans le montage de cette vidéo pour respecter le format habituel d’une dizaine de minutes.

Sur les questions d’égalités salariales ou professionnelles, Xavier Bertrand a répondu que les pénalités prévues dans la loi montrent leur efficacité pour modifier les comportements des employeurs. Mais elles ne suffisent pas. Il serait nécessaire de monter des programmes de formation des équipes d’encadrement dans les entreprises afin de leur apprendre à changer leurs rapports humains et à éviter le stress. Au delà de ces managers, c’est toute la société française qui doit apprendre à respecter les différences avec un regard différent. Xavier Bertrand est par ailleurs convaincu que la crise que nous traversons va modifier le rapport au travail. Ainsi, le capital humain serait un levier de différence entre les offres des entreprises. Il est urgent que toutes les différences qui caractérisent nos salariés trouvent du travail. Mais des signes encourageants montrent que notre société est maintenant mieux préparer à partager.

Enfin, j’ai eu aussi le privilège de communiquer mes observations au ministre et aux invités. Car je constate qu’après l’environnement, deux valeurs émergent dans la société civile. D’abord la prise de conscience de la responsabilité individuelle des citoyens vis à vis d’enjeux récents comme le geste de tri des déchets ménagers qui devrait passer à 75% en 2012, grâce aux initiatives d’entreprises comme Eco-Emballages. Mais aussi l’hygiène alimentaire des enfants avec la consommation de fruits et légumes et la pratique d’activités physiques. Ensuite, la valeur d’exemples d’entreprises qui ont développé l’épanouissement personnel dans leur culture avec des projets sociaux en France ou à l’étranger qui offrent d’autres sens, éloignés des seuls résultats financiers. Ces exemples d’entreprises comme Danone, Essilor, ou les modèles économiques sur internet comme Babyloan devraient être encouragés sur le long terme par les ministères pour réaliser un prosélytisme continu. Enfin, combien de leaders comme le conseiller financier René Ricol pourraient aussi offrir bénévolement leurs compétences à la République sur des périodes courtes (Médiation du crédit et le Commissariat Général à l’Investissement). Xavier Bertrand a soutenu ces idées. Qui va les mettre en œuvre?

Je vous laisse écouter les prises de paroles du ministre, de Nora Berra et de Françoise Holder, dans ce podcast.

Article écrit le jeudi 10 mars 2011 | Tags : , , ,  | Publié dans Politique business, Responsabilités, Solidarité, Vidéos  | Suivre les commentaires par RSS 2.0  | Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

  • S'abonner au site

    Abonnez-vous au flux rss
    Recevoir les derniers articles sur mon e-mail :
  • Catégories

  • Nuage de mots-clefs

  • Suivre le blog

  • Viadeo

    Partagez votre opinion sur une sujet de votre choix :
  • Pages

  • Real Time Web Analytics