La blog de Bertrand Dussauge

Jean Bergougnoux, un patron qui investit les réseaux sociaux

Ajouté le Juin222011
Ecrire un commentaire

Billet sponsorisé qui colle aussi à mes centres d’intérêt. Une fois n’est pas coutume, voilà l’ancien patron de la Sncf et d’EDF, Jean Bergougnoux, qui prend la présidence d’une nouvelle association « équilibre des énergies ». Le combat de l’association vient rafraichir un paysage numérique planté de partisans ou d’idéalistes anti « patrimoines » (immobiliers, industriels, énergétiques…) dont les convictions radicales refusent le moindre débat courtois pour critiquer sans convaincre.

Equilibre des énergies ouvre ses portes à tout le monde pour construire un débat sur une réglementation inspirée en partie de la seconde loi du Grenelle de l’environnement. Le secrétaire général, Gilles Rogers, est un homme connu pour son ouverture. Je ne crois pas que les écologistes radicaux soient majoritaires pour préférer importer du gaz, émetteur de co2, ou favoriser les éoliennes terrestres qui deviendraient plus nombreuses que les clochers des églises dans nos campagnes. Ces extrémistes liberticides sont peut-être liés à des puissances étrangères exportatrices de gaz au point de nier leur combat originel contre le réchauffement climatique et la précarité énergétique de milliers de français? Pourtant M. Bergougnoux est favorable au remplacement d’une chaudière au fioul par une récente au gaz, quand les tuyaux sont en place. Et si les français avaient aussi le droit de conserver une liberté de choix de leur mix-énergétique, en fonction de leurs moyens, tout en diminuant leurs consommations et les émissions de co2?

L’objectif de l’association est double : sauver la valeur patrimoniale de millions de français qui ont acquis une propriété avec des normes thermiques qui n’étaient pas très sensibles à la performance énergétique et aux émissions de co2. Il semblerait qu’une résidence pas trop mal classée avec le Diagnostic de Performance Énergétique selon la RT2005, pourrait perdre un ou deux rangs après l’application de la RT2012. Le bien immobilier en serait dévalorisé de facto. De plus, ce sont des centaines de milliers d’emplois et d’innovations en cours, assurés par nos filières industrielles électriques, qui devront pourtant livrer progressivement des solutions aux énergies électriques d’origines photovoltaïques ou éoliennes.

De toutes les façons, je suis favorable aux organisations ouvertes, qui respectent leurs détracteurs, avec une politique de communication axée sur les réseaux sociaux. C’est une initiative encore trop rare des industriels français pour ne pas la soutenir. J’espère que tous les énergéticiens, dont les grands groupes qui investissent des centaines de millions dans l’innovation des énergies nouvelles, rejoindront bientôt les premiers membres sur le blog de équilibre des énergies.

Article écrit le mercredi 22 juin 2011 | Tags : ,  | Publié dans Politique business, Responsabilités  | Suivre les commentaires par RSS 2.0  | Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

  • S'abonner au site

    Abonnez-vous au flux rss
    Recevoir les derniers articles sur mon e-mail :
  • Catégories

  • Nuage de mots-clefs

  • Suivre le blog

  • Viadeo

    Partagez votre opinion sur une sujet de votre choix :
  • Pages

  • Real Time Web Analytics