La blog de Bertrand Dussauge

Les anonymes talentueux peuvent devenir des leaders

Ajouté le Oct192011
Ecrire un commentaire

Depuis plus de trois ans, j’anime un atelier « Ladyblog » au sein de l’association ForceFemmes (créée par Véronique Morali) pour aider les femmes de plus de 45 ans à retrouver une activité rémunérée. Après trois heures passées ensemble, ces dames sont convaincues de l’intérêt de partager leur écriture avec des inconnus.

Et oui, la principale raison du blocage des « anciens » est culturelle. Nous ne nous exprimions que devant une assemblée identifiée. Seuls les journalistes publiaient leur article sans connaitre leur audience et heureux de ne pas communiquer avec elle. Depuis l’ouverture de mon premier blog en 2003, j’ai découvert que nous avons des dizaines de fans qui rêvent de partager nos talents et de garder le contact… J’explique à ces femmes qui perdent confiance en elles de se découvrir sur Internet et de montrer la singularité de leur talent dans la publication régulière de leur point de vue !  La puissance de Google (et des réseaux sociaux) nous permet d’identifier des personnes bienveillantes et de donner de la visibilité à nos ambitions!

En partageant presque chaque semaine un article critique sur mon actualité préférée, je structure ma pensée ; je suis plus clair en rendez-vous ; je suis inspiré par des personnes jamais rencontrées qui finissent par s’engager avec moi dans les mêmes projets. Grâce à mes interventions hebdomadaires sur Internet et Twitter, je prends au moins un café par mois avec une personne que j’ai découverte grâce à ses publications et qui participe aux mêmes débats que moi sur Internet. Twitter n’est qu’une succession de messages courts qui recommandent la lecture d’un article, d’une photo ou d’une vidéo à tous ceux qui le découvrent et s’y abonnent.

Je commence par quoi ?

J’ouvre un compte sur Viadeo (réseau professionnels) avec un email pérenne (éviter celui de votre opérateur telecom) dédié à mes créations de comptes sur les réseaux et un mot de passe avec six lettres et deux chiffres que j’utiliserai sur tous mes nouveaux comptes, pour ne jamais l’oublier.

Je complète ma biographie avec les expériences de ma vie qui valorisent, crédibilisent mon projet actuel. Puis, je cherche à me connecter avec toutes les personnes avec lesquelles j’ai travaillé durant les vingt dernières années, perdues de vue.

Ces anciens collègues se rappelleront de nos bons moments et seront bienveillants. Enfin, je participe à des conversations dans les « Hubs » qui discutent de mes sujets pour y glisser mon opinion, mes services.
Astuce : Qui visite mon blog en étant inspiré, visite mon profil Viadeo, et je l’identifie pour me connecter…

Je continue comment ?

J’ouvre un compte sur la plus développée des plateformes de blogs gratuits : wordpress.com. Si je n’ai pas encore créé de marque, je nomme mon blog : prenomnom.wordpress.com. Je trouve des amis qui ont un blog pour m’aider à le configurer : une mini bio, une ou deux rubriques… Je lis des articles que je trouve en tapant des mots clés dans Google blogs, et ceux qui m’inspirent me motivent à rédiger mes premiers articles. Le temps que Google identifie les titres de mes articles et fasse apparaître mes publications dans la première page de résultats, je découvre le plaisir de produire une analyse critique de l’actualité sur mes produits et de structurer ma pensée. Si j’ai vraiment du mal à aligner trois phrases, je m’inscris à des ateliers sur l’écriture comme celui de Roula Aita.

Astuce : Mon audience crée les meilleurs ambassadeurs de mes produits…Club avantages !

Comment faire partie d’une communauté qui me considère ?

Après avoir pris l’habitude de trouver des articles intéressants dans Google Blogs et des conversations de forums actifs, j’ai identifié une dizaine de contacts avec qui je partage mes sujets et même mes opinions. Je vais m’abonner à leurs publications, en ouvrant l’application Google Reader et en copiant l’adresse http de leur flux Rss. Elle se trouve sur les propositions d’abonnement en cliquant sur le bouton orange avec trois courbes blanches. Ainsi, comme je vérifie mes courriers électroniques, je reçois les titres de leurs dernières publications et je décide de poster un commentaire sous leurs articles, de temps à autre. Il ne faudra pas longtemps pour que ces contacts me repèrent, apprécient ma bienveillance et la pertinence de mes remarques en participant au fil de leurs discussions et viennent eux-mêmes poster leur commentaire sous mes articles. Mon ego est flatté. Mes produits ou services prennent vie !

Astuce : C’est mon empathie, mes histoires personnelles qui provoquent un rapport affectif avec ma marque

Comment promouvoir mes publications ?

J’ai déjà publié une petite dizaine de billets sur mon blogs et ma ligne éditoriale s’affirme, avec mes cinq ou six mots clés récurrents. Il est temps de me faire connaître à un plus grand nombre pour que mon futur associé, mes clients me repèrent et décident de me contacter pour s’engager ensemble dans la suite de nos aventures. J’ouvre un compte sur wikio.fr et j’inscris mon blog dans la bonne catégorie. Ainsi, à chaque fois que je publie un article, il apparaitra automatiquement dans le flux de Wikio. Les autres blogueurs laisseront leur avis pour accélérer la visibilité de mes meilleurs articles.

Je commence le concours de la plus grande audience afin d’augmenter les chances d’être identifié par ma cible …

Astuce : Visitez, http://www.archiduchesse.com/blog/ l’exemple de Baptiste, le fondateur d’un simple site de vente de chaussettes

Voilà pour les premiers pas dans l’écosystème des réseaux sociaux ou l’empathie, le partage, et le respect dominent. Ce n’est qu’une reproduction de la vie sur terre avec un filtre qui propulse rapidement le talent à la lumière sans qu’aucune autorité nommée n’en décide autrement. Les impétrants n’ont pas leur place. C’est aussi le concept de « La longue traine », livre du journaliste de Wired, Chris Andersen, qui explique les raisons du succès d’Amazon. Ce site est devenu la plus grande librairie au monde ou un livre d’auteur peut devenir un best seller car la critique…c’est nous tous!

Si vous créez votre entreprise, inspirez vous du livre de Tony Hsieh « l’Entreprise du bonheur » afin de gagner votre vie en rendant votre environnement plus heureux… Vous avez une idée à ajouter?

Article écrit le mercredi 19 octobre 2011 | Tags : , , ,  | Publié dans reseaux sociaux  | Suivre les commentaires par RSS 2.0  | Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

  • S'abonner au site

    Abonnez-vous au flux rss
    Recevoir les derniers articles sur mon e-mail :
  • Catégories

  • Nuage de mots-clefs

  • Suivre le blog

  • Viadeo

    Partagez votre opinion sur une sujet de votre choix :
  • Pages

  • Real Time Web Analytics